Nouveau siège de la Cour d’Appel de Kara Une réalisation du Groupe Midnight Sun

???????????????????????????????

 

Le processus de réforme de la justice togolaise avance à pas sûrs. En témoignent la création de nouvelles entités judiciaires, la décentralisation des services jadis concentrés à Lomé et la construction de nouveaux sièges des Cours d’Appel de Lomé et de Kara. Ce dernier est une réalisation du Groupe Midnight, à qui il fallu juste 29 mois de travaux pour livrer ce joyau dont sont si fiers les hommes en robe et les populations de la partie septentrionale du pays. « Nous avons consenti beaucoup d’effort dans la réalisation de cet ouvrage ; et nous avons terminé les travaux sur les genoux. Nous sommes cependant fiers du travail réalisé », a affirmé Victor Sossou, le PDG du groupe.

Construit dans un cadre spacieux avec une architecture moderne, l’édifice à deux niveaux comprend une grande salle d’audience d’une capacité de 534 places, deux salles d’audience de 112 places chacune, des salles d’avocats, d’huissiers, de jurés, de témoins, de prévenus, de scellés, deux salles de délibération, une bibliothèque, un magasin, 53 bureaux, des salles d’attente et un hall d’accueil. Un savoir-faire du Midnight qui, à en croire ses premiers responsables, couvre les bâtiments et travaux publics (BTP), l’hydraulique villageoise, la mise en valeur de terres agricoles et bien d’autres secteurs.

            Pour Kpatcha, un résident de la localité de Kara, « la construction de la Cour d’Appel a changé le visage de notre ville. On ne peut pas passer par là sans tomber sous le charme de cet édifice ». Mais ce sont les magistrats qui en sont plus fiers. « Ce nouveau siège de la Cour d’Appel nous permettra d’être dans un cadre plus décent afin de donner le meilleur de nous même. C’est fini l’époque où les jugements sont rendus dans des locaux exigus qui étouffent », a déclaré ce magistrat qui a requis l’anonymat. 

Le représentant au Togo de l’Union Européenne (qui a financé les travaux), a souhaité que cet édifice puisse offrir au personnel de la justice, un cadre approprié pour de meilleures conditions de travail et qu’il serve efficacement à la cause pour laquelle il a été réalisé à savoir : une justice indépendante, efficace et accessible.

Victor Sossou

           

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.